Édition 2020
Anna Veyrenc
Anna Veyrenc

Anna Veyrenc

Elle a, depuis toujours, plusieurs amours : les mots, la scène et les arts en général ; la transmission et la création en particulier. Elle a aussi plusieurs vies.
Comme professeure de Lettres Modernes, elle monte depuis plus de 15 ans, des projets artistiques permettant à ses élèves des expériences concrètes de création dans le domaine de l’écriture, des arts plastiques ou du spectacle vivant (Classes culturelles, Ateliers d’expression théâtrale, Ateliers d’écriture, Expositions d’objets poétiques et plastiques, Printemps des poètes). Elle travaille en partenariat avec des structures culturelles agréées comme Le Théâtre du peuple de Bussang sous la direction des metteurs en scène Jean Claude Bérutti et Christophe Rauck de 2000 à 2005, mais aussi Les Théâtrales des Jeunes en Europe et des équipes d’artistes en résidence.
Comme comédienne et clown de théâtre, elle est formée par différents intervenants artistes et clowns (eux-mêmes formés à l’école Lecoq, au Bataclown, au travail du corps et du masque : Philippe Rousseau, Brigitte Meignant, Christel Poher, Marc Allieri) et participe dès 2001 à la vie de plusieurs troupes et compagnies dans l’Est de la France. En parallèle, elle se forme au jeu de l’acteur, à la danse contemporaine ainsi qu’au chant traditionnel avec Rosine Lefebvre, Roberto Graiff, Evelyne Fagnen formée au Théâtre du soleil de Mnouchkine.
– 2001 : Toc Toc Compagnie L’enfant Huître de Tim Burton, mise en scène Marc Alliéri
– 2002 : Cie ATIUFM Megatisse mise en scène Brigitte Meignant sur des texte de Parviz Kharzai
– 2002 : Turbulences et petits détails (rôle d’Agnès) de Denise Bonal en présence de l’autrice, mise en scène Rosine Lefebvre et Roberto Graiff
– 2003 : Le massacre des Innocents de Dario Fo mise en scène Christel Rousseau
– 2004 : Compagnie B Les pas perdus de Denise Bonal mise en scène William Masson
– 2005 : J’ai encore l’image sur mes yeux mise en scène mise en scène Amélie Armao sur des collectes de récits et de portraits d’habitants.
Depuis 2008, Comédienne pour la Compagnie Les Bijoux Indiscrets et le Festival Présences Féminines, elle joue dans des spectacles atypiques mêlant musique et mots (Jeune fille à la viole ; Airs coquins et à boire ; Femmes au clavier, d’Hier à Aujourd’hui ; Sur les pas d’Anna Bon ; Concert de Noel Provençal, Les sept rêves
de Mel Bonis).
Ses recherches l’amènent aussi à questionner l’art et la création au service du soin. Art-thérapeute diplômée de l’IRFAT en 2012 (Institut de Recherche et de Formation à l’Art-Thérapie), elle travaille auprès de publics en difficultés psychiques, tout en intervenant désormais dans la formation de thérapeutes. Comme autrice et conférencière, elle propose des interventions inattendues (depuis la conférence en Sorbonne, le rendez-vous au Musée, ou la Balade itinérante en ville) et interroge la place des femmes dans l’Histoire des Arts, autrices, sculptrices, compositrices et peintres… méconnues et oubliées. Elle co-écrit depuis 2008, avec Claire Bodin, des spectacles originaux autour de compositrices méconnues dans le cadre du Festival Présences Féminines (Petite Mademoiselle Jacquet, Les sept rêves de Mel Bonis, La nouvelle Pomme de Turquie, Le Quintette Aquilon…)