Édition 2020
François Dumont

François Dumont est Lauréat des plus grands concours internationaux : le Concours Chopin, le Concours Reine-Elisabeth, le Concours Clara Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo. Il est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie ‘soliste instrumental’ et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française. 

François Dumont a été choisi par Leonard Slatkin pour jouer et enregistrer les deux concertos de Ravel avec l’Orchestre National de Lyon, dans le cadre de leur intégrale Ravel au disque chez Naxos. L’album paraît à l’automne. Il se produit également avec le Cleveland Orchestra, l’Orchestre du théâtre Mariinsky, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre National d’Île de France, l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, le Tokyo Symphony, l’Orchestre Philharmonique de Wuhan, l’Orchestre de Poitou-Charentes, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre Symphonique et lyrique de Nancy, l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre National de Colombie, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de chambre de Lausanne avec des chefs tels que Christoph Altstaedt, Arie van Beek, Philippe Bender, Rani Calderon, Mykola Diadura, Grant Llewellyn, Jesùs Lopez-Cobos,Julien Masmondet, Stefan Sanderling, Ransom Wilson, Olivier Grangean, David Reiland, François-Xavier Roth, Alexander Sladkovsky, Gilbert Varga, Antoni Wit…

Né à Lyon, il travaille avec Pascale Imbert, Chrystel Saussac et Hervé Billaut. Il rentre à l’âge de quatorze ans au C.N.S.M.D de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Il se perfectionne à l’Académie Internationale de Côme auprès de Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher, William Grant Naboré, Murray Perahia, Menahem Pressler et Andreas Staier. François Dumont se produit en récital au festival Piano aux Jacobins à Toulouse, au festival de la Roque d’Anthéron , au Festival Chopin à Paris, Festival Chopin à Nohant, au Festival Radio-France Montpellier, Festival l’Esprit du Piano à Bordeaux, Festival de Besançon, Festival Chopin à Bagatelle, Nuits du Suquet à Cannes, Festival « Chopin and his Europe » à Varsovie, Folles Journées de Nantes, Journées Ravel de Montfort l’Amaury, Festival de Ljubljana en Slovénie, Kennedy Center à Washington. Il est régulièrement invité en Chine, au Japon et en Corée du Sud. Avec Philippe Aïche et Virginie Constant, il fait partie du Trio Elégiaque.  Sa discographie en soliste comprend l’intégrale des Sonates de Mozart chez Anima Records, un disque Chopin et deux albums Bach chez Artalinna, un album Wagner/Liszt chez Piano Classics, un double album « live » du Concours Chopin, publié l’Institut National Chopin de Varsovie et l’intégrale de l’oeuvre pour piano de Maurice Ravel chez Piano Classics. Il enregistre une série de concertos de Mozart avec l’OSB, dirigés du piano, à propos de laquelle la presse apprécie « un jeu cantabile et inspiré au service d’une profonde intelligence du détail », « l’osmose totale avec les musiciens ».

Son dernier album consacré aux Nocturnes de Chopin, a également été bien reçu par la critique: « Dans un répertoire très fréquenté, celui des Nocturnes de Chopin, le pianiste François Dumont rejoint les plus grands. De cet ensemble essentiel de la musique du compositeur, il donne une vision d’une rare cohérence ». 

Il s’est produit dernièrement en concerto en Californie, au Seoul International Music Festival, avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Symphonique de Nancy, l’Orchestre National de Lorraine, les Grands Concerts à Lyon. Il est l’invité du Festival Chopin de Nohant, Festival de l’Epau, du Festival Radio-France Montpellier, du Festival de la Vézère, aux Nuits musicales d’Uzès.

Durant la saison 18-19, il se produit notamment avec l’orchestre « Les Siècles» dirigé par François-Xavier Roth(concertos de Ravel et Franck), à Kazan en Russie avec le Tatarstan Symphony Orchestra dirigé par Alexander Sladkovsky. Il joue à Taïwan, au Liban, au Luxembourg et donne une tournée avec le concerto « Jeunehomme de Mozart » avec l’Orchestre des Pays de Savoie. Il fait ses débuts à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre Pasdeloup dans le Concerto de Schumann. 

Durant la saison 19-20, il se produit avec l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre National de Kiev, l’Orchestre Symphonique de Bretagne et est notamment en récital Salle Gaveau à Paris, à l’Arsenal de Metz, à Genève pour la Société Chopin. Il sera en tournée en Espagne, au Japon et en Chine.