Édition 2020
Isabel Villanueva

Née en 1988 à Pamplune, l’altiste Isabel Villanueva s’est d’abord formée dans sa ville natale, puis au Royal College of Music de Londres, à l’Academia Musicale Chigiana de Siena et à la Haute école de musique de Genève.
Elle a été lauréate de concours tels que le Mravinsky Competition de Saint-Petersbourg, le Yuri Bashmet Competition de Moscou et le Beethoven Competition de la République Tchèque.
Parmi ses nombreux prix, elle a reçu en 2015 une reconnaissance institutionnelle de Marca España en devenant « ambassadrice du talent espagnol dans le monde ». Cette même année elle a été lauréate du prix prestigieux «El Ojo Crítico» de la Música Clásica de RNE, et tout récemment en 2019, du Prix Cultura de la Communauté de Madrid. C’est la première fois que ces prix sont attribués à un altiste.
Isabel Villanueva se produit en soliste, en musique de chambre ou en récital dans dans de nombreux festivals et salles du monde entier. Elle est particulièrement impliquée dans la création d’œuvres contemporaines et collabore avec plusieurs compositeurs ou compositrices qui lui ont dédié une œuvre.
Isabel Villanueva enseigne l’alto à la Escuela Superior de Música de Alto Rendimiento de Valence (ESMAR) mais elle est régulièrement invitée à donner des masters class dans de nombreux pays.
Sa discographie inclut le Concerto pour alto de José Zárate avec l’Orchestre d’Estrémadure (Sony Classical 2017). Son premier récital ‘Bohèmes’ (IMMStage 2017) avec le pianiste François Dumont a été reconnu par The Strad, Melómano de Oro, Revue Scherzo, Top 10 Revue RITMO et en 2018, il accède au statut de Meilleur Album de Musique Classique de l’Année décerné par les prix MIN de la Música Independiente. C’est la première fois que l’on récompense un album d’alto.
Engagée dans des causes humanitaires, elle est Ambassadrice culturelle de la fondation Prim’Enfance à Genève. Isabel Villanueva joue avec un alto Enrico Catenar (Turin 1670) et utilise des cordes Peter Infeld de Thomastik-Infeld.