Édition 2020
Léa Garnier
Léa Garnier

Léa Garnier

Seule musicienne de sa famille, Léa Garnier confie que la musique a malgré cela toujours rythmé sa vie, devenant très vite son moyen d’expression privilégié.

Née en 1999, Léa s’initie au piano dès l’âge de 5 ans avec Véronique Macia, dans l’association ADIM, et rejoint deux ans plus tard la classe de Méré Masuda au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulon. Elle y étudiera le piano et l’accompagnement dans la classe d’Anait Serekian jusqu’en 2017.

Cette année là, elle obtient son prix de piano, après avoir obtenu ceux de formation musicale et de musique de chambre en 2015 et 2016.

En 2017, elle est également admise, après son Bac Scientifique, en cursus de formation au Diplôme National Professionnel de Musicien (DNSPM) à l’Institut d’Enseignement Supérieur de la Musique (IESM) à Aix en Provence. Elle y étudie le piano auprès de Georges Pludermacher, la musique de chambre dans les classes de Jean-Claude Pennetier, Vincent Coq et Luc Dedreuil, et l’accompagnement avec Anne Bertin-Hugault.

Elle se produit dans le cadre de divers festivals de la région tels que des levers de rideau des Présences féminines, la Nuit du Piano à l’Opéra de Toulon, les journées découvertes jeunes talents à la Roque d’Anthéron, ou encore au théâtre des Variétés à Monaco.

En 2019, Léa intègre à l’IESM le cursus du Diplôme D’Etat (DE), dans le but de devenir elle-même professeur et transmettre l’opportunité qu’elle a eu de se former auprès de ces grands musiciens.