Édition 2020
Title image

Qui sommes-nous ?

Histoire

Au service des compositrices et de leurs œuvres depuis de nombreuses années…

2006 : création de la Compagnie Les Bijoux Indiscrets, association loi 1901 dont la vocation première est de rechercher et promouvoir des œuvres de compositrices du monde entier, du Moyen-Age à la fin du XVIIIème.

2008 : l’association décide d’étendre son action en faveur des compositrices et de : mettre en valeur les figures du féminin au travers de l’histoire de la musique, à l’aide de trois thématiques principales : compositrices, muses, mécènes.

2011 : la première édition du festival Présences Féminines est programmée sur l’agglomération toulonnaise.

2016 : avec pour objectif d’amplifier son travail sur les compositrices l’association prend dorénavant le nom de Association Présences Féminines.

2017 : le festival accueille trois premières compositrices en résidence. Plusieurs commandes d’œuvres leur sont passées. L’action de Présences Féminines est de plus en plus reconnue et plébiscitée et l’association est très souvent sollicitée pour des conseils en matière de programmation et connaissance des compositrices.

2019 : forte d’une expertise de plus de 10 ans au service de la programmation des compositrices l’association décide de s’investir dans un projet d’envergure plus importante en créant Présence Compositrices qui proposera entre autres services la base de connaissances Demandez à Clara.

La ligne artistique

En faisant le choix de dédier notre ligne artistique aux œuvres des compositrices de tous temps et de toutes nationalités nous avons parié sur l’intérêt, la valeur, la richesse d’un répertoire totalement méconnu que nous souhaitions mettre en lumière. Nous voulions aussi déconstruire deux présupposés tenaces – elles n’existent pas ou sont peu nombreuses, leurs œuvres sont de qualité médiocre -, et rendre caduque le paradoxe entre la rareté des compositrices au sein des programmations et l’intérêt et le nombre de leurs œuvres. Depuis dix ans nous accompagnons donc les artistes, les incitons à s’investir dans des programmes inédits, les aidons à les concevoir et à se procurer les partitions. Nous faisons également ce travail d’accompagnement auprès du public à qui nous demandons d’oser aller écouter ce qu’il ne connaît pas et que, bien souvent, il n’imaginait même pas exister. 

Nous assumons pleinement ce focus qui n’a pour seuls buts que de permettre plus de découvertes, plus rapidement et plus systématiquement. Face à des siècles d’invisibilité il nous a semblé qu’il y avait urgence et que notre action « de terrain » permettrait non seulement une prise de conscience, mais également la mise en lumière d’œuvres qui, ensuite, pourrait être reprises au sein de divers programmes, mixtes ou pas selon les souhaits. En quelque sorte nous considérons parfois Présences Féminines comme une sorte de « laboratoire », dont les actions depuis dix ans vont bien au-delà des discours et des intentions. 

Jouer les œuvres des compositrices est l’affaire de tous, femmes comme hommes. Nous sommes désireux que rien dans notre discours ne laisse penser que les hommes pourraient être exclus des projets que nous portons et nous trouverions incohérent de lutter contre une exclusion en en créant une autre ! Seule la synergie des unes et des uns fera que les belles œuvres des compositrices pourront enfin être reconnues à leur juste valeur et occuper la place qu’elles méritent aux côtés de celles des compositeurs. 

La direction artistique

Claire Bodin

Titulaire de deux premiers prix, clavecin et basse-continue du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, ainsi que du Certificat d’Aptitude à l’enseignement du clavecin et d’un Master de musicologie (Université de Reims Champagne-Ardenne), c’est d’abord en tant que claveciniste que Claire Bodin s’engage dans la voie musicale. Elle se produit durant de nombreuses années comme continuiste ou soliste, particulièrement de 2006 à 2015 au sein de sa compagnie, Les Bijoux Indiscrets, dont elle assume la direction artistique et musicale. Elle enseigne par ailleurs le clavecin au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulon Provence Méditerranée.

En 2011, elle crée le festival Présences Féminines, seul festival sur le territoire français ayant pour ligne artistique la mise en valeur des compositrices de tous temps. Dans le cadre de ce travail elle anime régulièrement des ateliers, participe à des colloques, donne de nombreuses conférences…

Claire Bodin a co-écrit avec la comédienne Anna Veyrenc plusieurs textes consacrés à des compositrices, ou destinés à accompagner leur musique, notamment la pièce Petite Mademoiselle Jacquet sur la vie d’Elisabeth Jacquet de la Guerre, un scénario Les sept rêves de Mel Bonis sur la compositrice Mel Bonis, scénario qu’elle a mis en scène en mars 2014, Airs coquins et à boire, spectacle créé en mars 2015 sur des airs à boire de compositrices des 17ème et 18ème siècle. En 2017 elle publie aux éditions de la Nerthe un premier carnet d’entretiens consacré à la compositrice Camille Pépin. 

L’équipe

Jihane Robin – Chargée de communication et relations presse

Aurélie Laïly – Administration

 

Bureau de l’association

Elisabeth Berteaud – Présidente
Jacques Berteaud – Vice-président
Anna Veyrenc – Trésorière
Hubert Cremer – Trésorier adjoint
Sophie Argence – Secrétaire
Marie-Josèphe Cremer – Secrétaire adjointe